Me voici à l'aube d'un changement de vie :)

A partir de Septembre je serai assistante d'éducation dans un collège autrement dit : pionne ! (je vous entends dire que je suis trop vieille mauvaises langues, et bah non et bim !)

Exit le métier d'assistante maternelle. Depuis que j'ai pris cette décision et que j'en parle, les langues se délient et mes interlocuteurs tombent des nues, équarquillent les yeux et me gratifient de "ah bon ???" stupéfaits, ils sont dans l'incompréhension totale et certains vont jusqu'à me dire qu'ils enviaient ma vie. Hihihi.

Je voudrais leur dire que ma vie est accessible à tous, devenir assistante maternelle n'est pas très compliqué un appel à la PMI et quelques heures de formations, être assistante maternelle au jour le jour c'est une autre paire de manche. 

Ouvrir une auto entreprise est également à la portée de tous, la faire tourner c'est autre chose là encore.

Voyez, si ma vie vous fait envie, elle vous est accessible.

Mais attention votre envie occulte peut être le revers de la médaille, quel job n'en a pas :

votre maison sera votre lieu de travail, vous devrez y laisser entrer des étrangers, parfois tôt le matin, si votre réveil n'a pas sonné vous n'arriverez pas en retard, non, vous devrez ouvrir la porte en pyjama (ou pas) à moitié endormie, vous ne pourrez pas tournez le dos à votre lieu travail et y laisser vos soucis, vous y vivez, quand vous êtes malade ce n'est pas un employeurs qu'il faudra avertir mais 4 !

Socialement la plupart des gens penserons que vous ne travaillez pas, que vous êtes dispo à toute heure, les livreurs se permettront de déposer les colis des voisins chez vous (bah oui vous êtes toujours là), vous serez considerée par tous (instit', famille, amis, ...) comme toujours disponible alors que vous ne l'êtes pas vraiment.

Vous préparez tous les repas, vous n'aurez pas beaucoup d'anectote à raconter à chéri car seule dans l'atelier il ne se passe pas grand chose, mise à part une petite blague sur le chat peut être. Quand aux conversations des enfants que vous gardez, elles sont parfois poétiques mais aussi pas hyper interessantes quand on a plus de 6 ans.

Si vous êtes auto entrepreneur, vous serez un peu comptable, un peu informaticien, un peu commercial, un peu manutentionnaire, un peu secrétaire, un peu formateur, un peu vendeuse, un peu négociateur...

Attention, j'ai voulu cette vie, elle m'a comblée sur bien des aspects, elle a aussi beaucoup de côté positif (ceux que vous enviez sans doute) aujourd'hui j'ai besoin d'autre chose.

J'ai fait le choix d'élever nos enfants à temps complet, c'était ma priorité, mon ambition principale. Réussir ma vie familiale reste ma priorité, si je devais ne choisir qu'une seule réussite dans ma vie ce serait celle ci. Non pas que je dénigre la réussite professionnelle ou personnelle, chaqun est libre de choisir le chemin de vie qu'il souhaite et même de tout mener de front s'il en a les capacités !

12 et 9 ans on peut dire que le job est fait en ce qui concerne la petite enfance, la construction, même si l'adolescence reste un long chemin à parcourir, leurs besoins ne sont plus les mêmes.

La vie professionnelle n'est plus un long fleuve tranquille, elle est faite de mille expériences.

Moi ce qui me fait rêver c'est de partir sur mon vélo travailler le matin, et retrouver ma maison quand le travail est fini, avoir des collègues, les aimer ou les détester, partager mes expèriences avec mon entourage, me sentir ultra vieille au contact des collégiens, voir la vie d'ailleurs que de la fenêtre de ma cuisine.

Suivez vos envies, donnez vous les moyens de réaliser vos projets, ça vaut mieux que d'envier en secret ceux des autres :)))

Peut être ce nouveau choix sera décevant pour moi mais comment le savoir si je n'essaie pas.

 

Côté création, ça va être dur à gérer et c'est là la plus grande inconnue, avec 41h/semaine de travail effectif au collège par semaine, je vais devoir gérer le gros de la production pendant les vacances scolaires, néanmoins il me restera quelques heures par semaine pour les commandes personnalisées.

 

Follow your reams